LES TROUS NOIRS

Le 20ème siècle a été témoin de nombreuses nouvelles découvertes au sujet des phénomènes célestes dans l'Univers. L'une de ces entités, découverte il y a très peu de temps seulement, concerne les trous noirs. Ces derniers se forment lorsqu'une étoile, qui a consommé tout son combustible, s'effondre sur elle-même, se transformant finalement en trou noir avec une densité infinie, un volume nul et un champ magnétique extrêmement puissant. Nous ne sommes pas en mesure de voir les trous noirs, pas même à l'aide des télescopes les plus puissants, parce que la force d'attraction y est si forte que la lumière est incapable d'en échapper. Cependant, une telle étoile contractée peut être observée grâce à l'effet qu'elle produit sur son environnement immédiat. Dans la sourate Al-Waqi'a, Dieu attire notre attention sur cette matière, en jurant par la position des étoiles :

« Non ! Je jure par les positions des étoiles [dans le firmament]. Et c'est vraiment un serment solennel, si vous saviez. » [Coran, 56 : 75-76]

Le terme "trou noir" a été employé pour la première fois en 1969 par le physicien américain John Wheeler. Auparavant, on pensait être capable d'observer toutes les étoiles. Cependant, plus tard, on comprit qu'il existait des étoiles dont on ne pouvait percevoir la lumière, car la lumière des étoiles qui s'effondrent sur elles-mêmes, disparaît. La lumière ne peut s'échapper d'un trou noir en raison de la densité extrême confinée dans un petit espace. L'énorme force gravitationnelle capture même les particules les plus rapides, c'est-à-dire les photons. Par exemple, le terme d'une étoile type, ayant trois fois la masse du Soleil, a lieu lorsqu'elle brûle et implose pour devenir un trou noir de seulement 20 km de diamètre ! Les trous noirs sont qualifiés de "noirs", car dissimulés à toute observation directe. Malgré tout, ils révèlent leur présence d'une manière indirecte, par la formidable aspiration que leur force de gravitation exerce sur d'autres corps célestes. Tout en décrivant le Jour du Jugement, le verset ci-dessous fait peut-être allusion à cette découverte scientifique sur les trous noirs.

« Quand donc les étoiles seront effacées. » [Coran, 77 : 8]

En outre, on peut aussi percevoir les courbures que causent des étoiles de grande masse dans l'espace. Cependant, les trous noirs ne provoquent pas seulement des courbures dans l'espace mais aussi ils y percent des trous. C'est pourquoi on appelle ces étoiles qui s'effondrent des trous noirs. Le Coran fait peut-être référence à cela dans les versets à propos des étoiles, et c'est un autre point important qui démontre encore une fois qu'il est la parole de Dieu :

« Par le ciel et par Attariq ! Et qui te dira ce qu'est Attariq ? C'est l'astre qui perce (les ténèbres). » [Coran, 86 : 1-3]

5 votes. Moyenne 4.20 sur 5.

Commentaires (3)

1. KADIR (site web) 05/08/2015

Bonjour, il y'a d'autre preuves scientifiques que je voudrait vous faire part.

Dans plusieurs endroits du coran, il est dis qu'il y'a DES MONDES (Exemple : AL FATIHA).
Cependant ça a été mal ttraduit en français ( Maître de l'univers) Alors que RABBIL ALEMIN ( Seigneurs des mondes ou des univers).

Scientifiquement, aujourd'hui les scientifique arles d univers multiple, (MULTIVERS).

Bien cordialement.

2. Le concordisme... 05/08/2015

Ca en devient ridicule.

3. DIOMANDE ADAMA 30/06/2012

JE SUIS SIMPLEMENT EMERVEILLE PAR CE QUE JE VIENS DE LIRE.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site