Le Big bang et la création des cieux dans le Coran

LA CONCEPTION DE L'UNIVERS VUE À TRAVERS LE CORAN

Grâce aux données recueillies au 20ème siècle, on a découvert que l'Univers est né brusquement du néant. Cette théorie, qui est connue sous le nom du big bang, soutient que l'Univers est le résultat de cette grande explosion.

Au début il y avait une nébuleuse primaire, ensuite le Big Bang, puis une séparation secondaire, qui donna lieu aux galaxies, le soleil, la lune la terre sur laquelle nous vivons, c’est ce qu’on appelle le Big Bang.

Nous avons déjà parcouru cette théorie dans son contexte historique en nous appuyant sur des preuves scientifiques dans le chapitre "du non-être à l'être". Dans ce chapitre, nous verrons quels sont les faits scientifiques qui expliquent la création de l'Univers et qui nous avaient déjà été révélés dans le Coran.

Il existe des preuves très convaincantes concernant la théorie du big bang. La constante expansion de l'Univers et son illustration la plus significative sont: l'éloignement graduel des galaxies et des corps célestes les uns par rapport aux autres. Pour mieux comprendre ce phénomène, comparons l'Univers avec la surface d'un ballon qui est en train d'être gonflé. Tout comme les points sur la surface d'un ballon s'éloignent les uns des autres pendant que le ballon est gonflé, les objets dans l'espace s'éloignent les uns des autres pendant que l'Univers continue à se dilater.

Nous pouvons lire à ce sujet dans le Coran:

« Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance : et Nous l'étendons [constamment]: dans l'immensité. » [Le Coran, sourate Ad-Dariyat 51:47]

Dans un autre verset qui se rapporte aux cieux, nous pouvons lire:

« Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? » [Le Coran, sourate Al-Anbiya 21:30]

Le terme arabe "RATK", qui est traduit dans ce verset par "former une masse compacte", signifie selon les dictionnaires arabes "toutes choses proches, solides, invulnérables, et unies dans une masse solide". Il est donc utilisé dans une situation où deux morceaux différents forment une même entité. Le verbe "séparer" est traduit dans ce verset par le verbe arabe "FATK" qui signifie fendre un objet en état de "RATK". La germination d'une graine et l'apparition de ses bourgeons sont par exemple exprimées par ce verbe.

Considérons maintenant à nouveau ce verset qui se réfère à un temps où les cieux et la terre étaient en état de "RATK". Puis, ils se sont divisés en deux dans le sens du verbe "FATK". C'est à dire que l'un d'entre eux s'est séparé et a poursuivi son chemin. En effet, lorsque nous observons les premiers instants du big bang, nous constatons que la tache appelée "œuf cosmique" contenait toute la matière présente dans l'Univers. Tout ce qui n'était pas encore créé, même les cieux et la terre, était contenu dans cette tache en état de "RATK". Par la suite, cet "œuf cosmique" a explosé et toute la matière qu'il contenait est devenue "FATK".

Si nous comparons les expressions de ce verset avec les résultats scientifiques, nous constatons qu'elles s'accordent parfaitement les unes avec les autres. N'oublions pas que ces résultats n'ont été découverts qu'au 20ème siècle.

LA CRÉATION DES CIEUX

Steven Weinberg, auteur du livre The First Three Minutes, a dit qu'un rapide coup d'œil suffisait pour que n'importe qui ait l'impression que le ciel et l'Univers soient "immuables". En fait, si nous observons attentivement, nous remarquons que les nuages voguent devant la lune, que la voûte céleste tourne autour de l'étoile du pôle, que la lune croît et décroît en un peu plus de 28 jours et que cette même lune ainsi que les planètes se déplacent selon un plan défini par les étoiles. Cependant, nous savons que tout ceux-ci ne sont que des événements locaux causés par les mouvements de notre système solaire. Weinberg a également ajouté qu'en plus des planètes, les étoiles semblent aussi être immobiles.

 « Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant ! Lorsqu'Il décide une chose, Il dit seulement : “Sois”, et elle est aussitôt. » [Le Coran, sourate Al-Baqarah 2:117]

En effet, un coup d'œil rapide sur le ciel peut donner à celui qui l'observe le sentiment que tout y est très stable et régulier. Pourtant, ce n'est pas le cas: il existe bel et bien une grande activité dans le ciel qui, même si elle passe inaperçue à l'œil nu, a été rapportée il y a des siècles dans le Coran.

 « Par le ciel aux voies parfaitement tracées ! » [Le Coran, sourate Ad-Dariyat 51:7]

Il existe beaucoup de versets du Coran qui se rapportent au ciel, la plupart du temps dans son sens pluriel. Le mot "semavat", qui signifie les "cieux", désigne en arabe aussi bien l'atmosphère de la Terre que celui de l'espace.

Le premier point méritant d'être souligné ici est l'utilisation plurielle du mot "ciel". Cette désignation représente l'un des miracles du Coran. Expliquons-en les raisons:

Supposons que nous sortions dehors et que nous levions notre tête au ciel. Que verrions-nous? Si c'est l'été, probablement un ciel bleu et clair et quelques nuages flottant dans le vent et si c'est l'hiver, un ciel gris et brumeux couvert de nuages. Quoi que nous observions, nous ne pouvons pas voir l'atmosphère qui entoure le monde. Nous ne pouvons jamais observer non plus que cette atmosphère comporte en fait plusieurs couches. Que le Coran mentionne ce détail inobservable à l'œil nu est une grande preuve que ces paroles appartiennent à Dieu:

« Celui qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout

Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque ?

Puis, retourne ton regard à deux fois : le regard te reviendra humilié et frustré. » [Le Coran, sourate Al-Moulk 67:3-4]

L'espace peut être imaginé comme une énorme cavité: une cavité infiniment vaste, contenant des étoiles, des planètes et des corps en mouvement. Cependant, l'espace n'est pas une cavité abandonnée à elle-même. C'est un système se composant d'étoiles innombrables, de systèmes solaires, de planètes, de satellites et de comètes. Il est du reste révélé dans le Coran que le ciel et l'espace ont été créés en parfaite harmonie:

« N'ont-ils donc pas observé le ciel au-dessus d'eux, comment Nous l'avons bâti et embelli; et comment il est sans fissures ? » [Le Coran, sourate Qaf 50:6]

22 votes. Moyenne 3.68 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site