Le concept de Dieu dans les grandes religions.(2)

 

NOTION DE DIEU DANS LE HINDOUISME.

1.  Concept commun de Dieu dans l'hindouisme : l’Hindouisme est généralement perçu comme une religion polythéiste. En effet, la plupart des hindous attesterait de cela, en professant la croyance aux dieux multiples. Pendant que certains hindous croient en l'existence de trois dieux, d’autre croient en des milliers de dieux, et d’ autres encore croient en l’existence de trente-trois "crore" c’est-à-dire 330 millions de dieux. Toutefois, les érudits hindous, qui sont bien versé dans leurs écritures, affirment que le hindou doit croire et adorer un seul Dieu.   

La différence majeure entre la perception hindoue et musulmane de Dieu, c’est la croyance des hindous en la philosophie du panthéisme. Le panthéisme considère tout, vivant et non vivant, comme étant divin et sacré. Par conséquent, le simple hindou, considère toutes choses comme Dieu. Il considère les arbres comme Dieu, le soleil comme Dieu, la lune comme Dieu, le singe comme Dieu, le serpent comme Dieu et chaque être humain comme une manifestation de Dieu !     

L'islam, au contraire, il exhorte l'homme à se considérer lui-même et son entourage comme des exemples de la création divine, plutôt qu’une divinité elle-même. Les musulmans croient donc que tout est à Dieu. En d’autre termes, les musulmans croient que tout appartient à Dieu.

Les arbres appartiennent à Dieu, le soleil appartient à Dieu, la lune appartient à Dieu, le singe appartient à Dieu, le serpent appartient à Dieu, les êtres humains appartiennent à Dieu et tout dans cet univers appartient à Dieu.

Ainsi, la différence majeure entre la croyance hindoue et musulmane, c’est la différence du mot « à » (appartient à). Le hindou dit que tout est Dieu. Le musulman dit que tout est à Dieu.

2. Le concept de Dieu selon les Ecritures hindoues :

Nous pouvons avoir une meilleure compréhension de la notion de Dieu dans l’Hindouisme en analysant les écritures hindoues.

Bhagavad Gita:
 
Le plus populaire parmi toutes les écritures hindoues est le Bhagavad Gita
                                                                                                                                                                     

 Analysons  le verset suivant de la Gita: 
"Ceux dont l'intelligence a été volée par les désirs matériels se prennent pour des demi-dieux et suivent des coutumes et règlementations de culte en fonction de leurs propres natures." 
[Bhagavad Gita 7:20]

Le Gita indique que ces personnes qui sont matérialiste adorent des demi-dieux, c’est-à-dire des dieux à place du Vrai Dieu.


Upanishads : 

Les Upanishads sont considérés comme des écritures sacrées par les hindous.
Les versets suivants des Upanishads réfèrent au concept de Dieu :

1. " Ekam evadvitiyam "

« Il est le Seul à ne pas avoir un second. » 
[Upanishad Chandogya 6 1] 1

2. "Na casya kascij janita na cadhipah." 
« De lui, il n'existe ni parents, ni seigneur. »
[Svetasvatara Upanishad 6:9] 2 

3. "Na tasya Pratima Asti" 
« Il n'y a aucune ressemblance de Dieu. »
[Upanishad Svetasvatara 4:19] 3 

4. Les versets suivants de l’Upanishad font allusion à l'incapacité de l'homme à imaginer Dieu sous une forme particulière :
"Na samdrse tisthati rupam asya, na caksusa pasyati kas canainam."
 
« Sa forme ne peut pas être vue, personne ne le voit avec l'œil. »
[Upanishad Svetasvatara 4:20] 4 

1 [L’Upanishad principal par S. Radhakrishnan page 447 et 448]
[Livres sacrés de l'Orient, volume 1 « La partie I de l’Upanishads » page 93]

2
[L’Upanishad principale par S. Radhakrishnan page 745] 
[Livres sacrés de l'Orient, volume 15, « La partie II Upanishads» page 263.] 

3
[L’Upanishad principale par S. Radhakrishnan page 736 & 737]
[Livres sacrés de l'Orient, volume 15, «La partie II Upanishads » page 253]

4
[Le principal Upanishad par S. Radhakrishnan page 737]
[Livres sacrés de l'Orient, volume 15, «La partie II Upanishads » page 253] 

Les Védas

Les Vedas sont considérés comme les plus sacrées de toutes les écritures hindoues. Il y a quatre Védas principaux:
Rigveda, Yajurveda, Samveda et Atharvaveda
.

1. Yajurveda
Les versets suivants du
Yajurveda
renvoient à un concept de Dieu similaire :

1. "na tasya pratima asti"

« Il n'y a aucune image de Lui. »
[Yajurveda 32:3] 5

2. "shudhama poapvidham"
« Il est sans corps et pur. »
[Yajurveda 40:8]6
[Yajurveda 40:8] 6

3. "Andhatama pravishanti ye asambhuti mupaste" 
« Ils entrent dans l'obscurité, ceux qui adorent les éléments naturels» (Air, Eau, Feu, etc.) 

 « Ils s’enfoncent plus profondément dans les ténèbres, ceux qui adorent sambhuti. » 
[Yajurveda 40:9] 7 

4Sambhuti
signifie les choses créées, par exemple : une table, chaise, idole, etc.

Le
Yajurveda
contient la prière suivante:
« Guide-nous vers le bon chemin et Enlève le péché qui nous égare et qui nous erre. »

[Yajurveda 40:16] 8

5 [Yajurveda par Devi Chand MA page 377]
6
[Yajurveda Samhita par Ralph T.H. Giffith page 538]
7
[Yajurveda Samhita par Ralph T.H. Giffith page 538]
8
[Yajurveda Samhita par Ralph T.H. Griffith page 541] 

2. Atharvaveda
 

L'Atharvaveda louange Dieu au livre 20, cantique 58 et verset 3 :
1. "Dev maha osi" 

« Dieu est en vérité glorieux »
[Atharvaveda 20:58:3] 9

3. Rigveda
 
1. Le plus ancien de tous les
Védas est le Rigveda
. Il est également considéré comme le plus sacrée par les hindous. 
Le
Rigveda indique dans le livre 1, cantique 164 et verset 46 :                                                        

« Sages ( prêtres savant) appelez le seul Dieu par de nombreuxnames." noms ».
[Rigveda 1:164:46] [Rigveda 1:164:46]

2. Le Rigveda donne plusieurs attributs différents à Dieu Tout Puissant. Beaucoup d'entre eux sont mentionnés dans le Rigveda livre 2 cantique 1. 

Parmi les différents attributs de Dieu, l'un des plus beaux attributs est mentionné dans le Rigveda Livre II cantique 1 verset 3, c’est
Brahma.

Brahma signifie « le Créateur ». Traduit en arabe cela signifie Khaaliq. Les musulmans n’ont aucune objection à ce que Dieu Tout-Puissant soit appelé Khaaliq ou «Créateur» ou Brahma. Toutefois, s'il est dit que Brahma est Dieu Tout-Puissant qui a quatre têtes, dont chacune ayant une couronne, alors les musulmans prennent une forte exception avec cela.


Décrivant Dieu Tout-Puissant en termes anthropomorphiques va aussi contre le verset suivant du Yajurveda : 
"Na tasya pratima asti" 
« Il n'y a aucune image de lui. »
[Yajurveda 32:3]

 Un autre beau attribut de Dieu est mentionné dans le Rigveda Livre II cantique 1 verset 3, c’est Vishnu.  Vishnu signifie « Le Pourvoyeur ». Traduit en arabe cela signifie Rabb. Encore une fois, les musulmans n’ont aucune objection à ce que Dieu Tout-Puissant soit appelé Rabb ou « Pourvoyeur » ou Vishnu.

9 [Atharveda Samhita vol 2 William Dwight Whitney page 910] 

Mais l'image populaire de
Vishnu parmi les hindous, est celle d'un Dieu qui a quatre bras, avec l'un des bras droit tenant le Chakra, c’est-à-dire un disque et l’un des bras gauche tenant un « coquillage », ou chevauchant un oiseau ou couché sur un lit de serpent . Les musulmans ne pourraient jamais accepter une tel image de Dieu. Comme mentionné ci-dessus, cela va aussi à l'encontre de l’Upanishad Svetasvatara
chapitre 4 verset 19. 

"Na tasya pratima asti"

« Il n'y a aucune ressemblance de Lui »
 

Le verset suivant du Rigveda Livre 8, cantique 1, verset 1, se réfère à l'unité et à la gloire de l'Être suprême:

3. " Ma cid anyad vi sansata sakhayo ma rishanyata" 
« O mes amis, n’adorer point d’autre que Lui, le Seul Dieu. Louez-Le seul. »
[Rigveda 81]10 [Rigveda 8 : 1 : 1] 10

4. "Devasya samituk parishtutih"

« En vérité, grande est la gloire du Créateur Divin. »
 [Rigveda 5 : 1  :81] 11

Brahma Sutra de l'Hindouisme:


Le Brahma Sutra de l'hindouisme est le suivant :                                                                

"Ekam Brahm, dvitïya naste neh na naste kinchan" 
« Il n'y a qu'un seul Dieu, pas de second, pas du tout, pas du tout, pas le moins du monde. » 

Ainsi, seule une étude objective des textes sacrés hindous peuvent vous aider à comprendre le concept de Dieu dans l'Hindouisme.

0 [Rigveda Samhita vol. 9, pages 2810 and 2811 by Swami Satya Prakash Sarasvati and Satyakam Vidyalankar]9,
11 [Rigveda Samhita vol.6, pages 1802 and 1803, pages 1802 et 1803 par Swami Satya Prakash Saraswati et Satyakam Vidyalankar] 

"A partir du soleil."

 « La Prophétie confirme » :

1. Le nom du Prophète comme
Ahmed, bien que Ahmed est un nom arabe. Beaucoup de traducteurs l’ont mal compris il est 'Ahm au salut' et ils ont traduit le mantra par "J’ai acquis seul la vraie sagesse de mon père".

2.  Le Prophète à qui est donné la loi éternelle, c'est à dire la ‘charia’.

3. Le Rishi a été éclairé par la charia du Prophète Muhammad. Le Coran dit dans la sourate Saba chapitre 34 verset 28 :

« Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. » [Le Coran, sourate Sabaa 34:28]

 

NOTION DE DIEU DANS LE BOUDDHISME

Bouddha a été silencieux sur l'existence ou la non-existence de Dieu. C'est peut-être du fait que l'Inde a été noyé dans le culte des idoles et de l'anthropomorphisme qu'une étape soudaine au monothéisme aurait été extrême et, donc Bouddha aurait choisi de garder le silence sur la question de Dieu. Il ne niait pas l'existence de Dieu. Une fois il lui a été demandé à Bouddha par un disciple si Dieu existe? Il a refusé de répondre. Lorsqu'il a été harcelé, il a dit que si vous souffrez d'un mal de ventre, alors concentrez-vous sur le soulagement de la douleur ou étudier la prescription du médecin. «Ce n'est pas mon affaire ou la vôtre de savoir si il y a un Dieu - Notre travail consiste à éliminer les souffrances du monde ».

Le Bouddhisme fourni le Dhamma ou la «loi impersonnelle» à la place de Dieu. Toutefois, ça ne pouvait pas satisfaire la soif des êtres humains et la religion de l'auto-assistance devait être convertis en une religion de promesse et d'espoir. La secte Hinayana ne pouvait pas offrir n'importe quel promesse d'aide extérieure au gens. La secte Mahayana a enseigné que l'œil vigilant et compatissant de Bouddha sont sur tous les êtres misérables, faisant ainsi un Dieu en dehors de Bouddha. De nombreux chercheurs considèrent l'évolution de Dieu dans le Bouddhisme comme une production (une branche) de l'hindouisme.
De nombreux bouddhistes ont adopté le dieu local et donc la religion de «Pas de Dieu» a été transformé en une religion « Beaucoup-de-dieux » - grands et petits, forts et faibles, et masculins et féminins. «L'homme-Dieu» apparaît sur terre sous forme humaine et incarne de temps en temps. Bouddha était contre le régime des castes répandu dans la société hindoue.

 

NOTION DE DIEU DANS LE SIKHISME

MULMANTRA : LA CROYANCE FONDAMENTALE DU SIKHISME.

La meilleure définition que les sikh peuvent donner quant à la notion de Dieu dans le sikhisme est de citer les Mulmantra - la croyance fondamentale de la religion sikh, qui survient au début de Sri Guru Granth Sahib.

Il est mentionné au Sri Guru Granth Sahib, volume 1 Japuji, le premier verset:

«Il n'existe qu'un seul Dieu, qui est appelé Le Véridique, Le Créateur, Sans peur et Sans haine, Immortel, Auto-Existant, Celui qui n'est pas engendré, le Grand et Miséricordieux.
Le sikhisme est une religion monothéiste.

Sikhisme enjoint ses disciples à pratiquer le monothéisme strict. Il croit en un seul Dieu suprême qui, sous la forme non-manifesté, appelé Ek Omkara.

Dans la forme manifeste, Il est appelé Omkara et a plusieurs attributs tels que:
Kartar
- Le Créateur
Akal
- L'Eternel
Sattanama
- Le Nom Saint
Sahib
- Le Seigneur
Parvardigar
- L'Omniscient
Rahim
- Le Miséricordieux
Karim - Le Bienveillant

Il est aussi appelé Wahe Guru - Le Seul Vrai Dieu.

De plus, le Sikhisme étant strictement monothéiste, Il ne croit pas en l'Avataravada (la doctrine de l'incarnation) . Dieu Tout-Puissant ne s'incarne pas Lui-Même dans ce qui est connu comme Avatâra. Le sikhisme est aussi fortement contre le culte des idoles.

Guru Nanak était influencé par Sant Kabir

Guru Nanak a été influencé par les paroles de Sant Kabir à tel point que plusieurs chapitres de Sri Guru Granth Sahib contiennent des couplets de Sant Kabir.

L'un des couplets célèbres de Sant Kabir est:

"Dukh mein sumirana sabh karein
Sukh mein karein na koya
Jo sukh mein sumirana karein
To Dukh kaye Hoye? "

«En période de trouble, Dieu est la mémoire de tous.
Mais personnes se rappelle de lui en temps de paix et de bonheur.
Si Dieu est rappelé dans les bons moments de bonheur
Alors pourquoi devrait survenir un problème? »
  

Comparez ceci avec le verset suivant du Coran:

« Et quand un malheur touche l'homme, il appelle son Seigneur en se tournant vers Lui.
Puis quand Il lui accorde de Sa part un bienfait, il oublie la raison pour laquelle il faisait appel, et il assigne à Allah des égaux, afin d'égarer (les gens) de Son chemin. Dis : " Jouis de ta mécréance un court moment. Tu fais partie des gens du feu". »

[Al-Qur'an 39:8]
Les écritures sikh soulignent donc le monothéisme et la perception de Dieu.

 

NOTION DE DIEU DANS LE ZOROASTRISME \ PARSISME.

 

1.Dieu dans le Zoroastrisme est connu comme ‘Ahura Mazda'. «Ahura» signifie le Seigneur ou le Maître et «Mazda» signifie le Sage, d'où « Ahura Mazda » signifie « le Seigneur Sage » ou « le Dieu Sage ». Ahura Mazda est synonyme de Dieu, dans un sens strictement monothéiste.

Les qualités de Dieu selon le Dasatir :

Selon le Dasatir, Ahura Mazda a les qualités suivantes :

a. Il est un.
b. Il est sans origine, sans fin.
c. Il n'a pas de père ou de mère, ni femme, ni fils.
d. Il est sans corps ou forme.
e. Rien ne Lui ressemble.
f. Aucun œil ne peut Le voir, ni la puissance de la pensée ne peut le concevoir.
g. Il est au dessus de tout ce que vous pouvez imaginer.
h. Il est plus proche de vous que vous même.

2. Les Qualités de Dieu selon l'Avesta :

Selon l'Avesta, les Gathas et le Yasna, on donne diverses caractéristiques à Ahura Mazda tels que :

a. Createur.
Yasna 31:7 & 11
Yasna 44:7
Yasna 50:11
Yasna 51:7

b. Le Tout-Puissant - Le Plus Grand.
Yasna 33:11
Yasna 45:6


c.
Bienfaisant - Hudai.
Yasna 33:11
Yasna 48:3

d.Généreux - Spenta ;
Yasna 43:4,5,7,9,11,13,15
Yasna 44:2
Yasna 45:5
Yasna 46:9
Yasna 48:3

Ainsi, dans le Zoroastrisme aussi, nous trouvons un concept d'un Dieu Eternel, Omnipotent. Plusieurs versets du Yasna louange le Seigneur en tant que créateur Généreux.

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×