La notion de Dieu dans le Christianisme.

  II. CONCEPT DE DIEU DANS LE CHRISTIANISME:

1.Jésus Christ (paix soit sur lui) n'a jamais revendiqué la divinité

 On m’a demander, si les musulmans et les chrétiens aiment Jésus et le respectent (PSL), où se trouve exactement  la croisée des voies? La principale différence entre l'islam et le christianisme, c'est l'insistance des chrétiens sur la divinité supposée du Christ (PSL). Une étude de l'Ecriture chrétienne révèle que Jésus (PSL) n'a jamais revendiqué la divinité. En fait, il n' y a pas une seule déclaration sans équivoque dans toute la Bible où Jésus (PSL) lui même dit: «"Je suis Dieu", où encore "vénérez moi" ». En effet, la Bible contient des déclarations attribuées à Jésus (PSL) dans laquelle il prêchait, bien au contraire. Les déclarations suivantes de la Bible sont attribués à Jésus Christ (PSL):

(i)  
«mon Père est plus grand que moi » [La Bible, Jean 14:28]

(ii)
«Mon Père qui me les a données, est plus grand que tous »  [La Bible, Jean 10:29]

(iii)
«... je chasse les démons par l'Esprit de Dieu ...». [La Bible, Matthieu 12:28]

(iv)
«... c’est avec le doigt de Dieu que je chasse les démons ... »  [La Bible, Luc 11:20]

(v)
« Je ne puis rien faire, moi, de moi-même : je juge selon ce que j'entends, et mon jugement est juste, car je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé »  [La Bible, Jean 5:30] 

 2. La mission de Jésus Christ (paix soit sur lui) - accomplir la Loi

 Jésus (Que la paix soit sur lui) n'a jamais revendiqué la divinité pour lui-même. Il a clairement annoncé la nature de sa mission. Jésus (PSL) fut envoyé par Dieu pour confirmer la loi judaïque précédente. Cela apparaît clairement dans les déclarations suivantes attribuées à Jésus (PSL) dans l'Evangile de Matthieu:

« "Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir, car en vérité je vous dis : jusqu’à ce que le ciel et la terre passent, un seul iota ou un seul trait de lettre ne passera point de la loi, que tout ne soit accompli. "

" Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui aura enseigné ainsi  les hommes, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux, mais celui qui l’aura pratiqué  et enseignés, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. "

"Car je vous le dis, que si votre justice ne surpasse la justice des scribes et des pharisiens,
vous n'entrerez  point dans le royaume des cieux." » [La Bible, Matthieu 5:17-20]

 3. Dieu a envoyé Jésus (PSL)

La Bible mentionne la nature prophétique de le mission de Jésus (PSL) dans les versets suivants: 

 (i)
«"... et la parole que vous entendez n'est pas de moi mais du Père qui m'a envoyé." »
 [La Bible, Jean 14:24]
 (ii)
« "Et c'est la ici la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ, que tu as envoyé." »  [La Bible, Jean 17:3]

 4. Jésus a réfuté même les suggestions les plus reculées de sa Divinité

Considérons les faits suivants mentionnés dans la Bible:

« "Et voici quelqu’un s’approchant, et lui dit: Maître, quelle bien ferai-je pour avoir la vie éternelle?"

Et il lui dit: Pourquoi m'interroges-tu touchant ce qui est bon ? Un seul est bon. Mais si tu  veux entrer dans la vie garde les commandements." » 
[La Bible, Matthieu 19:16-17]

Jésus (Que la paix soit sur lui) n'a pas dit que pour avoir la vie éternelle du paradis, l'homme devrait croire en lui comme Dieu Tout-Puissant ou l'adorer comme Dieu, ou croire que Jésus (Que la paix soit sur lui) mourrait pour ses péchés. Au contraire, il dit que la voie du salut passait par l'observance des commandements. Il est en effet frappant de noter la différence entre les mots de Jésus Christ (PSL) et le dogme chrétien du salut par le sacrifice de Jésus (PSL).

 5. Jésus (PSL) de Nazareth – un homme approuvé de Dieu

La déclaration suivante de la Bible soutient la croyance islamique que Jésus (PSL) a été un prophète de Dieu.

 « "Hommes Israélites, écoutez ces paroles, Jésus de Nazareth, cet homme approuvé de Dieu  par les miracles et les prodiges et les signes que Dieu a faits par lui au milieu de vous, comme vous-même vous le savez,..." »  [La Bible, Actes 2:22] 

 6. Le premier commandement est que Dieu est Un.

 La Bible ne soutient pas du tout la croyance chrétienne en la Trinité. Autrefois, un des scribes a demandé à Jésus (PSL) quel a été le premier de tout les commandements, question à laquelle Jésus (PSL) ne fait que répéter ce que Moïse (PSL) avait dit précédemment:

"Shama Israelu Adonai Ila Hayno Adonai Ikhad."
<< Shama Israelu Adonai Ila Hayno Adonai Ikhad. >>

Il s'agit d'une citation en hébreu, qui signifie:

 
« Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est un seul. »  [La Bible, Mark 12:29]

 Il est frappant que les enseignements de base de l'Église, telles que la Trinité et de l'expiation du fait d'autrui trouve aucune mention dans la Bible. En fait, plusieurs versets de la Bible indiquent la vrai mission de Jésus (PSL), qui était d'accomplir la loi révélée au Prophète Moïse (PSL). En effet, Jésus (PSL) a rejeté toute suggestion lui attribuant la divinité, et a expliqué ses miracles comme le pouvoir du Seul Vrai Dieu.

Jésus (PSL) a ainsi réitéré le message du monothéisme qui a été donné par tous les prophètes antérieurs de Dieu Tout Puissant.

REMARQUE: Toutes les citations de la Bible sont tirées de la version Roi James. 

 
 III CONCEPT DE DIEU DANS L'ANCIEN TESTAMENT:

 1. Dieu est Un.

Le verset suivant du livre du Deutéronome contient une exhortation de Moïse (PSL):

"Shama Israelu Adonai Ila Hayno Adna Ikhad".  

 C’est une citation en hébreu qui signifie:  

 «Écoute, Israël: l’Eternel notre Dieu est un seul éternel» [La Bible, Deutéronome 6:4]

 2. L'unicité de Dieu dans le Livre d'Isaïe

 Les versets suivants sont tirés du Livre d'Isaïe:

(i)
«Moi, moi, je suis l’éternel, et hors moi il n'y en a point qui sauve. »  [La Bible, Esaïe 43:11]

(ii)
« moi je suis l’Eternel, et il n'y en a point d'autre, il n'y a pas d'autre Dieu que moi. »  [La Bible, Esaïe 45:5]

(iii) «Je suis Dieu, et il n'y a point d'autre, je suis Dieu, et nul n'est semblable à moi. » [La Bible, Esaïe 46:9]

 3.L’Ancien Testament condamne l’adoration des idoles

(i) L'Ancien Testament condamne l’adoration des idoles dans les versets suivants:

« "Tu n'auras point d'autres dieux devant moi".

  "Tu ne te feras point d’image taillée, ni aucune ressemblance de ce qui est dans les cieux en haut, et de ce qui est sur la terre en bas, et de ce qui est dans les eaux au-dessous la terre:"

  "Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les servira point, car moi l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux »
. [La Bible, Exode 20:3-5]

(ii) Un message similaire est repris dans le livre du Deutéronome:

 
« "Tu n'auras point d'autres dieux devant moi."

   "Tu ne te fera point d’image taillée, aucune ressemblance de ce qui est dans les cieux en haut, ni de ce qui est sur la terre en bas, ni de ce qui est dans les eaux au-dessous de la terre."

   "Tu ne te prosterneras point à eux, et tu ne les serviras point; car moi  l'Éternel, ton Dieu, Je suis un Dieu jaloux." »
 [La Bible, le Deutéronome 5.7-9]

13 votes. Moyenne 3.54 sur 5.

Commentaires (1)

1. Michel Troboviski (site web) 13/01/2017

lololololololololololololololololololololololololololoollloollolololoolololloloollolololololololololoolololollolopppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppopopopopopopopopop

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×